Contact

Carnets de cin

Lide mest venue il y a une quinzaine dannes, de dessiner les films aprs les avoir vu. Dabord dans des carnets, puis sur de plus grands formats. Je pratique ce sport toujours au lendemain dune projection, le matin de prfrence, afin davoir du film sa substance moelle, car bien sr, il nest pas question de dessiner les deux ou trois heures de lhistoire qui ce sont droules devant nous.
Travail de mmoire et danalyse, cet exercice ma permis de dvelopper avec le temps, une criture personnelle sous la forme dun story-board originale synthtique et stylistique.

Kill Bill / Q. Tarantino
Kill Bill / Q. Tarantino (revue "Storyboard").

Jai dessin ainsi plus dune centaine de films dans des genres trs diffrents. Des plus classiques aux plus contemporains (westerns, comdies, drames, fictions, SF, polars...), en travaillant la spontanit du trait et les techniques (mine de plomb, plume, fusain, encres, aquarelles) sur diffrents formats. Le principe tant de rsumer le film en quelques cases et sur une ou plusieurs planches selon linspiration. De nombreuses cases peuvent par exemple tenir sur un format A4, (lien avec Harold loyd)mais une srie de cases de 50X65cm, peuvent cte cte former des story gants. Comme le story des Contrebandiers de Moonfleet de F.Lang: Les huit planches sont ralises au format raisin -50X65- au fusain. Expos, le story stend sur plusieurs mtres !

Les Contrebandiers de Moonfleet / F. Lang
Les Contrebandiers de Moonfleet / F. Lang (50x65cm).

Pour lex revue "Story Board", j'ai cr une rubrique nouvelle qui sintitulait "L'anti Story Board". Il s'agissait, aprs avoir vu le film en avant-premire (et non en avant-projet), de le rsumer en esquissant les plans, les cadrages, et les actions qui mavaient le plus fortement marqu.